Rencontre avec Hamed Borsali.

Hamed Borsali est un dessinateur de bandes dessinées, calligraphe et décorateur d’intérieur. Il est né en 1954 à Oran en Algérie. Afin de suivre des études en école des beaux arts, il est allé à Alger puis en France en 1975, il a étudié à Paris, Marseille et Nantes. Reparti en Algérie en 1985 pour faire ses deux années de services militaires, il entre à l’école des officiers. En 1990, la guerre civile est déclarée et sa vie ainsi que celle de ses proches sont menacées. Il revient alors s’installé en France.

 

Petits rappels de l’histoire algérienne :

1 830 : colonisation de l’Algérie qui devient alors colonie française.

1 954 : début de la guerre d’Algérie, demande d’indépendance.

1 962 : Accords d’Evian, indépendance de l’Algérie. La France envoie en Algérie des coopérants techniques (enseignants, ingénieurs,…) afin que l’Algérie se prépare, se reconstruise. L’Algérie envoie des travailleurs émigrés pour la reconstruction de la France d’après guerre.

 

Lexique:Livre : Parcours européens, Les migrants. Volume 3, - Paroles d'hommes et de femmes

Pieds noirs : colons qui ne veulent pas quitter l’Algérie.

OAS : organisation armée secrète contre l’indépendance algérienne.

 

Hamed Borsali vient à la rencontre des jeunes afin de raconter sa vie, d’expliquer la notion de migrants, de partager ses connaissances et de présenter les bandes dessinées «les migrants».

                    

Les commentaires sont fermés.